​​​​​​​​​
​​​​​​​ ​ ​
2016-11-30-Dragon-avec-tête.jpg
​​​ ​​Un "dragon" doré avec sa tête, tels ceux qui ornaient les angles du plafond de la salle des Gypses

Skip Navigation LinksAccueil

​​
​​​​​ 

 ​

1-Sud de France.jpg 


 Corbières 

 Cascastel ​


 

Comment venir à Cascastel​

Sud de France, Le plus vaste et  ancien espace viticole du monde ​

​​

 

 Bienvenue à Cascastel


 
Cérémonie du jumelage avec la ville de PFASTATT

 

 

 
​​


 

 
 


 

 
background-color

Situation géographique et historique
Cascastel des Corbières se situe dans le Sud de la France, au coeur du Massif des Corbières qui culmine à 1231m, au Pic de Bugarach. Les Corbières sont des montagnes primaires, trés anciennes, complètement érodées, puis recouvertes par la mer. Elles ont été exhaussées et brisées à l'ère tertiaire, lors du surgissement des Pyrénées, et forment un somptueux chaos de crêtes et de plateaux, de défilès et de vals.
Les sédiments calcaires qui se sont déposés lors de la période lagunaire contiennent des gites métalliques qui ont été exploités par les Ibères, les Celtes, les Romains,puis à l'époque médièvale,ainsi que plus particulièrement aux 18ièmeet 19ièmesiècles, et jusqu'en 1950. Ces sédiments contiennent aussi du gypse, exploité notamment à Portel jusqu'en 1982 pour la fabrication du plâtre. Ces sédiments contiennent aussi du marbre.Au 18ième siècle, Joseph Gaspard Pailhoux, seigneur de Cascastel exploitait ce marbre à "la Ginière".
Les Ibères et les Celtes ont laissé des traces de leur activité métallurgique sous forme de scories et de monnaies, mais aussi dans les toponymes, ainsi Corbières viendrait du Celte "Corb" signifiant Roc, tout comme le nom de l'élement d'Architecture appelé "corbeau" et celui des oiseaux noirs qui les hantent.
La rivière Orbieu draine le versant Nord-Est des Corbières. Le nom évoque, pour certains, l'or qu'on a pu y découvrir dans le passé, pour d'autres la racine oronymique "orb" que l'on retrouve dans l'Orb ou l'Orbiel et qui signifie rivière.
La Berre draine le versant Sud-Est. Elle nait à Quintillan au pied du plateau de Lacamp. Son eau est alors à 24°. Elle se jette dans l'étang de Bages-Sigean au terme d'un parcours de 53 km, et aprés avoir traversé Cascastel, Villeneuve, Durban et Portel.

Photos Henri Coulondou, L'Etang de Bages-Sigean , Port Mahon et la Berre sous le Pont de Ripaud
Dans l'arrière Pays , percé par les Gorges de Galamus, ou ouvert comme le Val de Dagne, ou hérissé de crêtes, les nids d'aigles Cathares, les grandes Abbayes et les citadelles des Rois de France font revivre l'épopée médiévale.
Les richesses naturelles, historiques et archéologiques, les sites et leurs habitants cotoient le banal aussi bien que le grandiose.
Cascastel se trouvait sur le territoire de la Cité Romaine de Narbonne et à sa limite. Au Nord-Ouest, se situe le Termenès, territoire riche en minerais. Au Sud, le col d'Extrême, ouvrait sur les territoires des Comtes de Cerdagne, puis de Barcelone et des Rois d'Aragon.
Le passage de la Berre à Portel était contrôlé à l'époque romaine par un "Palais", puis à l'époque médiévale par un "Castella".
La Berre se franchissait aussi en amont, à Gléon. Le pont médiéval de Gléon a été restauré aprés les inondations de 1999, comme celui de Cascastel.
Le site de Durban, toujours vers l'amont, malgré son Château fort, abritait une seigneurie agricole tenue par "Iberinus", originaire d'Espagne.Un important repeuplement "hispani" s'est déroulé dans la région après la reprise de Narbonne aux Arabes par Pépin le Bref en 759.
Le site de Cascastel comprend outre l'église du 11ème siècle, une tour imposante, affirmation de la seigneurie laïque face à la seigneurie remigieuse des Abbés de Lagrasse, érigée à partir de de 1163.

Collection Antoine Villa
Le site de Cascastel est remarquable tant par son patrimoine archéologique que par le passé de ses illustres habitants. D'importants travaux de sauvegarde ont été effectuès depuis les inondations de 1999.
Un important travail d'interprétation des gypseries du 18ièmesècle a été effectué en 2006.
Tous ces travaux trouveront une finalité dans l'exploitation touristique du site.

Le Pays Cathare
 

 

​​​​ 


 

 


 

Programme Pays Cathare, Données écinomiques​

background-color

Une Charte de Qualité, et une Marque, un programme de Développement
Le Programme de Développement du Pays Cathare est soutenu par la Communauté Européenne.
Le Programme de développement local Pays Cathare adopté par le Conseil Général en 1989, puis reconnu par l'Union Européenne en 1992, a pour fondement l'utilisation du Patrimoine Historique comme levier de développement économique.
Les sites retenus bénéficient de mesures de sauvegarde, de conservation, puis de valorisation. Les propriètaires de sites, dans le cadre d'une association, mettent leur patrimoine au service du développement économique.
L'attribution de la marque Pays Cathare est destinée à valoriser les produits et services Audois.